La barque du bonheur

15 Mar 2018

Il y a des creux sur sa caboche et quelques cicatrices
Les gens le surnomment le moche, la moquerie est sa complice
Il habite au bord de la mer juste après la marée
En bas du village, il se terre loin des regards qui l’accablaient

Il reste seul et isolé au gré des vents qui passent
Les gens et leur méchanceté ont choisi, pour lui, sa place
Il vit de son potager ou bien de la pêche
Il ne vit pas pour être aimé
Y a peu d’amour quand on est laid
Y a peu d’amour quand on est laid

Des fois il monte sur sa barque et disparaît au loin
Sans que personne ne le remarque il revient au petit matin
La barque vide et le cœur lourd il n’est pas allé pécher
Il était parti pour toujours mais il a encore échoué

Il est certain qu’à l’horizon il existe un endroit
Où les hommes sont des gens bons et la solitude n’existe pas
Il sait qu’il y a une fille qui pense à lui au loin
Et même si elle est loin cette île
Il repartira dés demain
Il repartira dés demain

Cette nuit le tonnerre, soudain s’est réveillé
A craché sa colère, au bout de la marée
Aux premières lueurs, les gens ont aperçu
Que la barque du malheur avait bel et bien disparu

Ils ont sonné les cloches comme un dernier hommage
Il est mort le moche, mon dieu que c’est dommage
Peut être a t’il trouvé son île dont il rêvait
Son joli paradis où les gens l’aimeraient.

Texte et musique : Frédéric Rocchia