Léa (Texte)

26 Nov 2018

Assise dans le champ,
Léa contemplait le ciel bleu
D’un air innocent,
Elle fermait doucement les yeux

Léa a 16 ans,
Elle n’est jamais allée à l’école
Ici, les filles restent au champ
Ou bien gardent le nez dans les casseroles

Léa, à quoi tu penses
Tu t’ dis que t’aimerais partir à la ville
Histoire de tenter ta chance
Mais tu restes ici et c’est pas facile

Un jour, vint au bal
Un homme de la ville, le mec idéal
Et ce fut fatal, Léa a foutu le camp
En douce, pas de scandale

Léa, pourtant t’avais cru
A ses belles paroles, et là Léa t’es dehors
Léa, tu vis dans la rue
Tu donnes ton corps à des inconnus

Léa s’en est allée, lassée de s’étaler
Dans la saleté, enlaissée, délaissée, oui
Léa s’en est allée mais la note est salée
Léa ne revient pas seule

Un gosse dans les bras,
Les yeux baissés, Léa est revenue
En larme et sans voix,
Léa sait bien qu’elle repart au début

Léa ne rêve plus
Le regard dans les yeux de son gosse
Elle voit ce qu’elle a vécu
Et ce qu’elle va vivre
Foutue existence.

Texte et musique : Frédéric Rocchia