Texte “Nuit”

21 Avr 2021 | À la une, Mes Textes

Nuit

Quand le jour s’évanouit, que la lumière se rend,
Crépuscule éphémère, d’une aube si lointaine,
Sans scrupules et couverte d’une robe noire ébène
Lorsque revient la nuit et son charme insolent.

Silencieuse et glacée, profondes solitudes,
Brûlants éveils nocturnes, vacarme et interdits
Permissive et osée, sans la moindre inquiétude
La nuit, au clair de lune, du jour s’est affranchie.

D’une étoile rêveuse, brillante au firmament
Jusqu’au noir de ta peau où se noie la raison
Tu marques de ton sceau, ceux qui vivent en ton nom
Nuit, tu rends facétieuse le monde et son tourment.

Toi qui savais si bien effacer nos couleurs,
Ôter nos idées noires, chasser notre pâleur
Ton temps va prendre fin, car revient l’imposteur
L’aurore point déjà, suivie de sa torpeur.

Frédéric Rocchia

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à vous abonner à ma newsletter !

[mailpoet_form id="3"]