“Un roman à dévorer !”

24 Fév 2021 | Chroniques-Les tuer tous !

Prenez un bol de chocolat chaud, un plaid et installez-vous confortablement dans votre canapé. Le nouveau roman de Frédéric Rocchia : “Les tuer tous !” sort aujourd’hui. Vous aller avoir besoin de vous réchauffer, car ce nouveau roman apporte son lot de pluie, et mauvais temps avec de sombres histoires de meurtres. Une ambiance parfaite, sombre et propice aux crimes. L’auteur nous embarque dans les années 90, avec une série de morts aussi suspects les uns que les autres.

Histoire : 

Octobre 1990.

Le mauvais temps s’installe sur la ville de Deilton et avec lui une sombre histoire de meurtres. La police est sur les dents. La presse accuse l’ancienne mafia, démantelée un an plus tôt, d’être derrière ces crimes. Mais la célèbre criminologue, Elen Kern, ne partage pas l’avis de la majorité.

De profonds secrets devront être révélés pour lever le voile sur l’identité de l’assassin et résoudre l’enquête la plus controversée de la décennie.

Elen, une célèbre criminologue qui a mis fin à la Gola Rossa : la mafia qui sévissait sur la ville de Deilton un an plus tôt, vit désormais loin de la ville avec José. Elle rêve de partir et de déménager au bout du monde, au milieu des fjords. Mais c’est sans compter sur l’arrivée surprise de son ancien collègue et ami, le commissaire Conrad, qui est loin de lui apporter de bonnes nouvelles.

Un suicide et un enlèvement viennent d’avoir lieu, dont le père d’Elen. Tout porte à croire que la mafia Gola Rossa est de nouveau repris ses activités et tente de se venger. La mère de l’inspecteur William Phels meurt le jeudi, et le père d’Elen disparaît subitement ensuite. Des éléments assez troublants qui inquiètent les inspecteurs quant au retour de la mafia locale.

  • Deux meurtres en une semaine… La Gola Rossa serait de retour ?

Les morts se succèdent et ne se ressemblent pas : un suicide, une disparition, une allergie alimentaire, un accident de voiture… Est-ce que tous ces morts pourraient être liés à la même affaire ? Y a-t’il un lien entre tous ces morts ?

Cette affaire complexe est loin de révéler tous ses secrets. La police semble dépassée par les événements, et plus le temps passe et plus les morts se succèdent. Cette affaire est plombée par l’incompétence de l’inspecteur William Phels et d’un commissaire borné. Elen, quant à elle, essaye de comprendre les situations et de détecter les détails que les autres ne voient pas. Elle a beau avoir eu carte blanche pour enquête, elle a sans arrêt des bâtons dans les roues et l’enquête piétine.

  • Arrivera-t-elle à résoudre le mystère qui entoure tous ces morts ?
  • Quelle terrible vérité Elen va trouver au fur et à mesure de ses recherches ?

Encore un roman de Frédéric Rocchia que j’ai dévoré en quelques jours. Je trouve l’écriture de l’auteur de plus en plus agréable, sûre et fluide. L’histoire est très bien ficelée, avec tous ces morts. L’histoire est bien orchestrée, avec des informations distribuées au compte goutte, pour maintenir une tension générale.

Nous ressentons au fil de la lecture, l’atmosphère des années 90, ainsi que la chape de plomb qui pèse sur Elen, et cette urgence qui la maintient active pour résoudre cette enquête.

Dans ce roman, nous avons froid, nous sommes trempés et toujours en plein coeur d’un déluge de pluie glaçante qui s’abat sur la ville du début à la fin du roman. Les morts se suivent, mais ne se ressemblent pas. Nous avons l’impression que la liste ne finira jamais, et sommes à mille lieux d’imaginer le lien qui relie toutes ces personnes.

Une trame de fond très bien ficelée, qui permet au roman de ne pas perdre son souffle, et de diluer au fil des pages les informations utiles quant à la résolution de cette enquête. 

Un roman à dévorer dès aujourd’hui !

Bonne lecture

Les tuer tous !  | POLAR

Disponible sur Amazon en Broché ou E-book

Un immense merci à Purple Rain
pour cette chronique !

Retrouvez l’intégralité de cette chronique ICI.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à vous abonner à ma newsletter !

[mailpoet_form id="3"]