Ma vie d’auteur – Épisode 3 – Mes premiers lecteurs

24 Mai 2020 | Ma vie d'auteur

Résumé de l’épisode précédent :
Je fabrique un petit théâtre et crée des personnages. Un an plus tard j’écris mon premier recueil de nouvelles, les aventures de Janot Lapin !

 

Lorsque j’ai eu 9 ans, le mardi est devenu le jour le plus important de la semaine. Une fois le weekend terminé, je devenais impatient le lundi soir, à l’idée de découvrir dès le lendemain le nouveau numéro de … Pif gadget, mon magazine préféré !

Chaque mardi, le petit hebdo proposait une suite de bandes dessinées dans lesquelles je me plongeais avec plaisir. Très vite, je découvrais également un autre magazine, « Hercule », un mensuel du copain chat de Pif le chien.

Ni une ni deux, je décidai alors d’écrire de petits textes et poèmes à l’effigie de mes héros et envoyai mes créations, sans savoir ce qui m’attendait.

Quelle ne fut pas ma surprise, lorsqu’un matin, dans mon quartier, la mère d’un de mes camarades de classe m’a interpellé en me signalant que j’avais été publié et que l’on pouvait voir mon poème et ma photo dans « Hercule » de ce mois-ci. Je me précipitai alors chez mon marchand de journaux et découvris avec joie ma publication.

Tout fier de cette aventure, j’apportais le magazine à l’école et compris très vite, que j’avais envie d’autre chose.
La semaine suivante, je me lançai dans l’écriture de mon propre magazine, « Fred, le journal interdit aux tristes » !
À l’instar de Pif Gadget, mon livre proposait plusieurs petites histoires dessinées successives à découvrir.

La couverture de “Fred le journal interdit aux tristes”

Le premier numéro de “Fred le journal interdit aux tristes”

Après avoir achevé mon premier numéro, je l’apportai en classe. Et là, ce fût un grand succès, à tel point que chacun de mes camarades me demanda d’en faire d’autres exemplaires.
Malgré mon enthousiasme premier, je constatai rapidement que la tâche s’avérait fastidieuse.
Je préférai donc écrire d’autres numéros avec une série épisodique que chacun lisait désormais semaine après semaine dans la cour de récré.

“Fred le journal interdit aux tristes”

Il y avait même de la pub !

Les aventures de Fred !

Puis je me tournai vers un autre format et créai un nouveau personnage, Ziboulo. Un petit garçon triste à qui il arrivait des histoires bien déprimantes. Pour preuve, dès le premier numéro, ce très cher bambin, perdait ses parents. Bref j’arrivai très vite à conclure dans un second numéro laissant de côté cette histoire un peu trop triste à mon goût ! La faute à Dorothée et ses dessins animés si cruels et déprimants, Rémi sans famille, Candy, Heidi, Clémentine, et j’en passe. Je passai mes mercredis à pleurer.

“Les aventures de Ziboulo”

Ziboulo était un petit garçon en retrait dans son monde.

Puis, à la fin des années 80, un nouveau format de récit eut le vent en poupe. « Le livre dont vous êtes le héros.
Alors, sans hésiter je me lançai dans l’écriture d’un roman de ce genre.
Le principe étant de guider le lecteur de page en page, en fonction de ses décisions.
Le travail fut fastidieux mais très plaisant. Très vite j’aboutissais à conclure mon histoire.

Un titre sans démesure 😉

De mauvaises rencontres …

 

Sans vraiment m’en rendre compte, je passais maintenant mes journées le nez dans mes pages pliées que je remplissais frénétiquement de dessins et d’histoires pour mon plaisir, et pour la joie de partager tout ça. Je venais de faire de l’écriture, ma meilleure amie. Je ne pouvais plus m’arrêter. Mais ce n’était que le début !

Prochain épisode : La convocation…

Découvrez d’autres épisodes !

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à vous abonner à ma newsletter !

A propos de l'auteur

Frédéric Rocchia

J'aime écrire des histoires depuis que je suis tout petit. A travers mes chansons, mes nouvelles et mes romans, j'adore partager mes récits et fouiller dans mon imagination pour surprendre les autres à commencer par moi-même !

Share This