« Une histoire captivante avec une fin mémorable »

19 Août 2020 | Chroniques-Ce que le temps fera de nos vies

Nous suivons le quotidien de Tom, accordéoniste et Jeanne, qui elle, compose des poèmes. Tout les deux vivent une petite vie calme mais atypique dans leur maison au ♡ de la forêt de Freme tout près du quartier de l’épingle verte où ils sont tout deux très appréciés. Tout pour ce jeune couple semble se dérouler à merveille jusqu’au jour ou Tom se réveille dans son lit, seul, sans sa Jeanne.
Les habitants du village ne se souviennent plus d’elle. Que s’est-il passé? Arrivera t’il à recoller les morceaux du puzzle pour la faire revenir?

Avis: C’etait la première fois que je lisais un roman de cet auteur et je n’ai en aucun cas été déçue. Il s’agit ici d’un thriller fantastique et romantique: un mélange des genres qui me plaisent habituellement. J’avais alors très hâte de lire ce roman.

J’ai pourtant eu un peu de mal à entrer dans l’histoire, mais il faut avouer que la relation entre Jeanne et Tom est tellement parfaite qu’il n’y a que très peu de rebondissements jusqu’à cette fameuse nuit où la jeune femme disparaît comme par enchantement.

S’en suit alors un récit palpitant qui nous donne une seule envie: connaitre le dénouement de cette histoire. Tom va t’il retrouver Jeanne? Va t’il finir par abandonner et se faire à sa nouvelle vie? Des questions fusent tout au long de la lecture et lorsque l’on pense enfin frôler la vérité, d’autres hypothèses apparaissent nous laissant dans le doute le plus complet.

Ce roman nous permet également de réfléchir sur le temps qui passe, le destin et sur les choix que nous faisons dans la vie.

La fin est inattendue mais vraiment magnifique et a aucun moment au cours de ma lecture je n’aurai imaginer que le roman puisse finir comme cela!

La plume de l’auteur est fluide et agréable à lire, les personnages que l’on rencontre sont tous très intéressants et originaux. Je ne peux que vous conseiller de lire ce livre.

Un immense merci à “Ikéola”
pour cette chronique !

Retrouvez l’intégralité de cette chronique ICI.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à vous abonner à ma newsletter !