Ma vie d’auteur – Épisode 6 – Les années Nirvana

5 Juil 2020 | Ma vie d'auteur

Résumé de l’épisode précédent :
Les années collège effacent de ma mémoire ce que j’aimais faire jusqu’ici, écrire.

Alors que je viens tout juste d’entrer en seconde, quelque chose d’inattendu se produit.

Un jour comme les autres alors que je me réveille pour partir une nouvelle fois vers mon lycée, une idée me traverse l’esprit. C’est la révélation !

M’intéressant depuis quelques années à l’astrophysique et aux mystères de l’univers, je remarque une corrélation étrange entre la biologie et les sciences de l’espace.

J’achète rapidement un cahier vierge et un stylo et commence à écrire le fondement même de toutes mes pensées. En l’espace de quelques heures, sans réaliser ce que je suis en train de faire, j’écris le corpus de ce qui constituera des années plus tard, la première grande histoire qui marquera mes débuts d’auteur.

Mais les années lycée sont aussi les années Nirvana et les années Métal.

Ayant fait l’acquisition d’une vieille guitare d’occasion, j’apprends à jouer de ce nouvel instrument auprès de mes amis musiciens. Et très vite, après avoir écumé tous les bancs des alentours des collèges, je commence la fameuse épopée des groupes de musiques d’ado.

Plutôt classique ou plutôt énervé ?

Mais ce n’est pas avec la guitare que je vais commencer. Depuis plusieurs années, un doux rêve vient titiller mon imagination, jouer de la batterie !

Mais mes parents, et je les comprends aujourd’hui, ne voient pas cette vocation du même œil !

Mais c’est sans compter sur quelques élèves de ma classe qui souhaitent monter un groupe, recherchant désespérément un batteur !

Et là, dans un énorme mensonge, je me propose comme le candidat idéal.

Le samedi suivant nous faisons les essais dans la cave du bassiste qui possède une batterie.

Je ne sais ni comment ni pourquoi, mais je réussis à me débrouiller et passe la pseudo audition sans accrocs. Mon premier groupe est né. Il s’appelle Dagoba !

Un an plus tard, je mets fin à cette expérience géniale mais trop métal à mon goût ! Dagoba continuera sa route sans moi, et réussira, pour les connaisseurs, une incroyable carrière internationale qui perdure encore aujourd’hui sur les plus grandes scènes ! Je n’en reviens toujours pas ! Très heureux pour eux, j’avais pourtant envie d’aller voir ailleurs.

UNIT : Un de mes premiers groupes de garage …

Le Lycée s’achève et la fac commence. J’écume les groupes de musique de rock, sans jamais aboutir à quelque chose qui ne me corresponde.

Les études sont là, mais je passe le plus clair du temps, la guitare à la main, à jouer dans les calanques qui entourent le campus.

Un petit Live sur la plaine à Marseille !

Le cursus de biologie que je suis est très intéressant mais tout cela n’est pas moi, cette ambiance, ces objectifs qu’il faut poursuivre, cette carrière qu’il faut préparer. Moi je rêve d’autre chose. Mais trop jeune et trop naïf, je ne sais que faire, alors je décide, de partir sur Paris pour terminer mes études et entrer dans la police scientifique.

Une idée farfelue mais qui va me permettre de prendre vraiment mon envol !

Prochain épisode : “Paris et le jazz”

Découvrez d’autres épisodes !

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à vous abonner à ma newsletter !

A propos de l'auteur

Frédéric Rocchia

J'aime écrire des histoires depuis que je suis tout petit. A travers mes chansons, mes nouvelles et mes romans, j'adore partager mes récits et fouiller dans mon imagination pour surprendre les autres à commencer par moi-même !

Pin It on Pinterest

Share This