En compagnie de l’immense Karine Giébel.

Alors voilà, la fête du livre du Var vient de s’achever. Et avec elle, vient de s’achever un moment que jamais je ne pourrais oublier. Grâce à deux librairies formidables, j’ai enfin pu réaliser un rêve de jeunesse . Helene Pinel et Pierre-yves Dodat de la librairie mille paresses au Pradet et toute leur équipe qui ont tout donné pendant trois jours sans relâche, pour que nous autres , auteurs et auteures, puissions vivre à fond un moment qui s’est gravé à jamais dans ma mémoire. J’en rêvais, mais ce soir j’en ai encore les larmes aux yeux. Je n’oublierai jamais d’où je viens et ce début de chemin parcouru qui, au fil des rencontres, m’a amené là durant ce weekend parmi les plus grands… Un immense merci à toutes les lectrices et les lecteurs qui sont venus me voir et avec qui nous avons pu échanger. Un moment inoubliable…

Si cet article vous a intéressé n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter.