“Un excellent roman policier à dévorer !”

1 Avr 2020

« Un excellent roman policier à dévorer »

 

Pour commencer, j’aimerais parler de la couverture de ce roman. Au premier coup d’œil, je dirai qu’elle est énigmatique. Beaucoup de choses sont visibles, et nous avons du mal à faire le lien entre elles, mais la lecture nous la regardons autrement, et le puzzle se met en place tout naturellement.

On se délecte de lire ce livre rien qu’en découvrant cette couverture, car celle-ci nous attire comme des aimants pour que nous nous jetions dans l’histoire à cœur perdu.

Aux premières lignes de notre lecture, l’intrigue peut nous paraître simple, mais au fil des lignes la complexité se met tout doucement en place.
Plus personnages sont présents et font partie de l’histoire avec leur façon d’être, de réagir face aux mensonges, aux vérités, et surtout aux faux-semblants…

Notre duo de choc de policiers va devoir faire face à nombreuses déconvenues jusqu’à la révélation finale de l’intrigue dans les toutes dernières lignes.

Frédéric ROCCHIA est peut-être un jeune Auteur, mais il a tout d’un grand :

– La justesse de sa plume
– Une intrigue qui tient la route
– Des rebondissements qui peuvent nous emmener sur des impasses

– Des personnages fort sympathiques et dont on s’attache si facilement
– Un suspens digne des grands romans policiers!!!

C’est une lecture que j’ai grandement appréciée, mais pour tout vous dire, il ne faut vraiment pas être distraits pendant celle-ci, au risque de passer à côté d’éléments importants !!! (Entendez par là, ne surtout pas lire ce roman, lorsque nos chères petites têtes blondes sont à la puissance maximum de leur énergie ^^ )

J’oserai même aller jusqu’à comparer ce roman à l’excellent livre de Joël DICKER « La disparition de Stéphanie MAILER » !!!

Pour conclure, si vous cherchez un excellent roman policier à dévorer pendant cette période de confinement, ne cherchez plus vous venez d’en découvrir sa chronique !!!

Xoxo

Mademoiselle B.

Un immense merci à “Mon petit coin lecture”
pour cette chronique !

Retrouvez l’intégralité de cette chronique ICI.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à vous abonner à ma newsletter !