« Une de ces histoires qui vous hérissent les poils ! »

29 Déc 2020 | Chroniques-Les Racines Bleues

Aujourd’hui, je vous parle de « Les racines bleues » de Frederic Rocchia que je remercie pour sa confiance.

Avec ce thriller, l’auteur, généticien et criminologue de formation, vous propose un voyage duquel vous ne reviendrez pas indemnes.

Ne vous fiez pas à la couverture qui ne vous prépare pas à la claque que vous allez vous prendre. Parce que oui, ça fait mal !

“Les racines bleues” , c’est une de ces histoires durant laquelle vous avez les poils des bras qui se hérissent !

*****

Sam 30 ans chéri par sa mère, moqué par son beau-père et son demi-frère, peine à trouver un sens à sa vie. Il vit sur la rive sud de Banefieu, du côté de l’élite, mais a du mal s’y sentir à sa place. A tel point que le jour de son anniversaire, il va faire une grosse bêtise ! Malheureusement pour lui, il sera aidé. Par qui ? Et pourquoi ?

Sur la rive Nord, vivent les trouédans, les pestiférés. Nous allons y faire la connaissance de Margaux, 25 ans, prostituée par sa mère depuis son enfance afin de payer les factures.

Il y a également Carole, infirmière qui, à 50 ans, n’attend plus rien de la vie.

Trois vies, trois destins qui vont se croiser lorsque la mère de Margaux va mourir. Des secrets, qu’elle n’était pas prête à entendre, vont lui être révélés. Le peu de repères qu’elle avait va alors partir à vau l’eau.

*****

C’est une histoire à l’atmosphère grise, émouvante, et éprouvante. Une histoire énigmatique et mystérieuse car il est difficile d’anticiper cette intrigue. J’ai l’impression au début d’être spectateur de la misère humaine, d’être là pour constater la malchance de ces personnages. Et puis, les choses s’accélèrent et l’auteur développe son intrigue sans nous révéler, dans l’immédiat, le pourquoi du comment.

C’est un roman avec une construction, qui au départ, peut s’avérer perturbante et qui m’a perturbée, mais le style de l’auteur est tellement prenant que ma curiosité a été piquée.

L’écriture est franche et acérée. Ne vous attendez pas à être privilégié et cajolé durant cette lecture. Il n’y a rien de tout ça. Vous serez malmenés comme ces personnages. Les coups n’en finissent pas de pleuvoir et vous en ressortez épuisés par tant de souffrances physiques et morales.

Frederic Rocchia a réussi, avec brio, à mettre en avant le fossé qu’il peut exister entre deux classes sociales. Vous avez d’abord les trouédans qui vivent à MisèreLand, une contrée où rien n’est parfait, rien n’est acquis et dans laquelle vous n’êtes que néant. Autant dire que votre destin ne sera pas mirobolant si vous êtes nés de ce côté de la Manchenille (un bras de mer). Des pestiférés qui vivent à l’écart de tout, qui n’ont rien à part la misère qu’ils s’accaparent. Des moins-que-rien que l’on ignore, que l’on évite, que l’on méprise. Des hommes et des femmes qui vivent sans aucune envie, qui subissent leur quotidien, qui côtoient la misère et la délinquance. Qui vivent sans rien attendre en retour.

A l’opposé, il y a les nantis de la rive Sud, l’élite ! Ils ont tout ce qu’il faut pour être heureux.

Les personnages sont extrêmement bien réussis. L’auteur vous propose des portraits d’hommes et de femmes meurtris par la vie, des personnages fragilisés par une vie terne et sans saveur. Il nous montre qu’il est difficile de se construire dans de telles conditions. Vous baignez dans leur mal être en permanence et vous vous dites que leur existence ne peut pas être pire que celle qu’ils vivent.

Et bien détrompez-vous car Fréderic Rocchia leur réserve une vérité qui va les plonger dans une torpeur indescriptible.

Il nous démontre que les secrets de familles sont des bombes à retardement et peuvent faire voler en éclat une existence, d’autant plus lorsque celle-ci ne tient qu’à un fil.

Vous finissez cette histoire meurtris dans vos chairs, éprouvés par tant de souffrances.

Et vous porterez peut-être alors un regard nouveau sur vos (agréables) conditions de vie !

Un immense merci à Les dé-lire de Lou
pour cette chronique !

Retrouvez l’intégralité de cette chronique ICI.

Les racines bleues | THRILLER

Disponible sur Amazon en Broché ou E-book

 
 

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à vous abonner à ma newsletter !