“Une intrigue menée d’une main de maître !”

3 Juin 2020 | Chroniques-Les Racines Bleues

Je remercie Frédéric Rocchia de m’avoir confié son service presse, mais également pour sa confiance. Il y a quelques jours seulement, j’ai lu une de ses oeuvres : « Ce que le temps fera de nos vies ». Je dois avouer que l’histoire m’a totalement emportée et j’ai été subjuguée par la qualité du récit. Aussi, je me suis empressée de lui en demander un second. Et croyez-moi, je ne regrette absolument pas ce choix, bien au contraire !

Même si le sujet abordé et totalement différent, j’ai été happée de la même façon que la fois précédente et la magie a opéré. Très vite, je n’ai plus pu lâcher ce roman, les pages ont défilé à la vitesse grand V sans que je m’en rende réellement compte. Une seule priorité : élucider cette enquête palpitante. 

Nous faisons la connaissance de plusieurs personnages qui ont des existences et des professions totalement différentes. A priori, tout semble les opposer… Hormis le fait qu’ils habitent un endroit composé de deux rives : celle du sud et celle du nord. Retenez ce détail qui a son importance ! En effet, les habitants peuvent traverser en empruntant des navettes maritimes. Cependant, la prudence s’impose ! Les gens du nord sont mal vus par leurs voisins. Nous pouvons même affirmer qu’ils sont considérés comme des « pestiférés ». 

Comment la réputation de ceux que l’on nomme les « Trouédan » est-elle née ? Et surtout, pour quelle raison ? Il y a des mystères que la raison ignore.

Sam, Carole et Margaux font partis de ces gens qui résident du mauvais côté de la barrière. Malgré tout, ces trois personnes font leur petit bonhomme de chemin chacun de leur côté, jusqu’au jour où leurs existences basculent en une fraction de seconde.

Le drame qui se joue était imprévisible. Pourtant, à partir de cet instant leurs destins vont être étroitement liés. Quel élément déclencheur a pu plonger Sam dans cet engrenage infernal ? Certes, il n’a jamais nagé dans le bonheur, mais comment pouvait-il imaginer qu’un tel cataclysme se produirait et entraînerait ces évènements macabres en cascade ?

L’auteur nous offre une intrigue menée d’une main de maître. Au fil du récit, nous en apprenons davantage sur le rôle et le profil psychologique de chaque protagoniste. Les pistes à suivre se dessinent sous nos yeux ébahis et lorsque nous pensons détenir une partie de la clef de l’énigme en une seconde nos certitudes vacillent et tout s’effondre.

Carole, Sam et Margaux sont pris au piège d’un secret de famille. Une seule personne connaît la vérité, mais elle sait que quoiqu’elle fasse le danger et la mort rôdent… Malgré tout, les langues finiront par se délier. Parviendrons-nous à connaître la vérité ? La réalité n’est peut-être pas celle que nous imaginons et risque de dépasser tout entendement.

Après tout, le désir de vengeance et la soif de justice ne peuvent-ils pas rendre fou ? 

Frédéric Rocchia finira par dévoiler les nombreuses zones d’ombre qui planent sur cette terrible affaire et les pièces du puzzle se rassembleront progressivement…

Le compte à rebours est enclenché. Le suspense, le danger et la peur hantent tous les esprits. 

Une seule personne sait tout ou presque… Trouvera-t-elle le courage de parler et sera-t-elle en mesure d’apporter les preuves de ce qu’elle s’apprête à annoncer ? 

L’auteur nous offre un final inattendu, porteur d’espoir, malgré tout.

Je vous assure que mes neurones ont carburé durant toute l’enquête, car le doute ne nous lâche jamais !

Un roman captivant.

Je suis conquise.

Bravo !

Un immense merci à “Lectures Evasion”
pour cette chronique !

Retrouvez l’intégralité de cette chronique ICI.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à vous abonner à ma newsletter !